Vendre son bien immobilier avant de pouvoir en acheter un autre... (suite 2/2)

Vente immobilière /

Vendre son bien immobilier avant de pouvoir en acheter un autre… (suite 2/2)

" Bonjour Monsieur Schmidt, je souhaite acheter un appartement dans une nouvelle promotion à Martigny. Pour ce faire, j'ai tenté de vendre moi-même ma maison pendant plusieurs mois avec beaucoup de curieux à la clef... Le promoteur m'a indiqué qu'une réservation longue durée n'est pas envisageable. Ma banque va devoir m'avancer temporairement les fonds nécessaires pour acheter cet appartement. Comment dois-je procéder ? Merci d'avance pour vos conseils. " Gilbert - Martigny-Bourg

Dans la rubrique précédente nous passions en revue l’ensemble des conditions et contraintes liées à votre projet de vente/acquisition en simultané. Voici maintenant les solutions pour vous permettre de réaliser ce projet dans les meilleures conditions :

  • Vous disposez des fonds propres nécessaires à la nouvelle acquisition et de revenus conséquents

Votre banque se sent en confiance. Elle estime à juste titre que vous pourrez très bien assumer quelques mois supplémentaires la « non-vente » de votre maison. Votre organisme de financement acceptera de vous suivre dans cette transaction pour autant que tous les autres critères usuels soient respectés.

  • Vous disposez des fonds propres nécessaires à la nouvelle acquisition mais pas des revenus nécessaires pour assumer les charges des deux objets

Vous restez en bonne position pour obtenir le soutien de votre banque car même si vous n’arriviez pas à vendre votre maison vous auriez toujours la possibilité de la mettre en location. Le loyer perçu couvrirait les charges afférentes à votre maison tandis que les charges de votre nouvel appartement seraient couvertes par les revenus de votre activité lucrative.

  • Vous n’avez pas les fonds propres nécessaires pour la nouvelle acquisition mais vous disposez de revenus conséquents

Ici la situation commence à se compliquer. Dans la pratique votre organisme de financement prend un risque important sur le pourcentage d’endettement total des deux biens immobiliers par rapport à leurs valeurs globales. Dans ce cas, votre banque refusera de vous suivre dans ce projet ou exception, exigera un amortissement très conséquent les premières années.

  • Vous n’avez ni les fonds propres nécessaires à la nouvelle acquisition ni les revenus nécessaires pour assumer les charges des deux objets

Votre banque refusera le risque en l’état. Pour financer votre nouvel appartement, elle exigera la signature d’une vente à terme de votre maison actuelle accompagnée d’un engagement irrévocable de la banque du futur acquéreur pour garantir son propre financement.

Les transactions immobilières se sont particulièrement complexifiées ces dernières années. Une raison suffisante pour se faire accompagner par un professionnel de l’immobilier capable de coordonner avec précision votre projet de vente/acquisition en simultané.

« Les transactions immobilières se sont particulièrement complexifiées ces dernières années. Une raison suffisante pour se faire accompagner par un professionnel de l’immobilier ».

Grégoire Schmidt