MARCHÉ IMMOBILIER /

NUMERISATION : L'humain au centre du processus

La digitalisation gomme les frontières d'espace et de temps.

Le 6 février dernier s’est tenue l’édition 2020 du Digital Real Estate Summit Romandie, le rendez-vous annuel des professionnels de l’immobilier concernés par les nouvelles technologies. L’événement organisé par la SVIT School et pom+Consulting aura, une fois de plus, confirmé son succès.

Cette édition avait pour objectif d’interroger sur la place de l’humain face aux enjeux de digitalisation et numérisation. Un thème omniprésent dans notre secteur d’activité ces dernières années, et dont le SVIT Romandie a fait l’un de ses axes stratégiques.

Des possibilités jusqu'alors impensables

La transition numérique est un processus fulgurant, qui gomme les frontières d’espace et de temps et remet en question les organisations et leurs pratiques. Elle offre des opportunités jusqu’alors impensables, et autant d'occasions de réinventer nos façons de faire et d’offrir davantage à nos clients. Cette digitalisation galopante a également suscité des craintes et appréhensions dans le monde de l’immobilier.

Il y a quelques années, dans l’imaginaire collectif, la digitalisation était synonyme de plus de machines et moins d’humains. Le recul que nous avons aujourd’hui sur la question indique un effet inverse. C’est du moins ce que suggèrent les présentations et discussions du Digital Real Estate Summit, éloquentes à ce sujet.

Si la première phase de la digitalisation a pu avoir tendance à pousser les humains hors des processus, la deuxième phase que nous abordons aujourd’hui est en train de les replacer au centre. Les développements récents de notre industrie sont autant d’occasions de concentrer le facteur humain là où il fait véritablement la différence. Le secteur est prêt à opérer ce virage et affiche une volonté claire de se tourner vers le futur et d’exploiter cette transition comme une occasion afin de rendre le monde de l’immobilier plus compétitif.

Un phénomène sociétal autant que technologique

Ce changement de paradigme amène avec lui de nouvelles exigences : les formations de haut niveau sont plus importantes que jamais pour parvenir à intégrer ces évolutions rapides et en tirer le meilleur parti. Il est désormais crucial d’offrir aux collaborateurs des possibilités de se perfectionner et d’apprendre tout au long de leur carrière. Ceci afin de demeurer pertinents et de maîtriser les nouveaux outils, processus et savoir-faire qui ne cessent d’émerger. Des impératifs qui demandent de consentir à certains investissements, mais sur lesquels on ne saurait faire l’impasse, la transition numérique étant un phénomène sociétal autant que technologique.

 

Télécharger le pdf

Grégoire Schmidt